LE GOLF

Clint en train de faire un swing sur un parcours de golf.

Clint aime parcourir les terrains de golf afin d'exercer son sport favori. Sur les greens, il lui arrive souvent de cotoyer son ami Jack Nicholson, un autre passionné de golf. Il regarde également beaucoup le Golf à la télévision, sur la chaine cablée, Golf Channel.

"Je regarde principalement "The Golf Channel" (une chaîne du cable qui ne diffuse que du golf 24 h/24 h). Mais je crois que personnellement, je n'ai pas amélioré mon jeu en regardant la télé."

L' AERONAUTIQUE

Clint Eastwood et son formateur à bord de l'écureuil, au dessus de Marignane.

L'acteur est également un fan d'aéronautique. Passionné par les hélicoptères, En février 1990, Clint Eastwood s'est acheté un Ecureuil, à l'Aérospatiale de Marignane (dans les Bouches-du-Rhône). Bien que breveté, l'acteur a passé plusieurs jours à l'Aérospatiale pour passer sa qualification.

"Comme un peu tout le monde, j'imagine, j'ai toujours rêvé de voler. Dans mon travail, j'ai toujours beaucoup utilisé l'hélicoptère, formidable outil pour le réglage des décors naturels."

LA MUSIQUE

Clint est un passionné de bonne musique depuis toujours est plus spécialement de Jazz. Il pousse la chansonnette pour la première fois dans le film "La kermesse de l'Ouest", aux côtés de Lee Marvin, réalisé par Joshua Logan en 1969. On le retrouve ensuite en 1978, ou il chante la chanson "Every which way but loose" le thème du film "Doux dur et dingue". Il fera de même en 1980, pour la suite du film, "Ca va cogner".

En 1982, il réalise "Honkytonk Man" dans lequel il chante plusieurs chansons dont le thème principal du film. Trois ans plus tard, en 1985, il compose le thème principal de son film "Pale Rider". Deux ans plus tard, il rend hommage au jazzman Charlie Parker avec son film "Bird", présenté au festival de Cannes.

En 1997, il interpète également une chanson au piano, pour la bande originale de son film "Minuit dans le jardin du bien et du mal". Cette même année, il a également donné un concert avec ses amis musiciens au Carnegie Hall, ou il interpréter plusieurs morceaux dont certains thèmes de ses films comme "Impitoyable", "Un frisson dans la nuit", "Bird", "Dans la ligne de mire" ou "La corderaide.

"J'ai toujours pensé que la musique était l'un des éléments le plus important de ma vie. Ou d'un long métrage. La musique ne doit pas être délaissée au profit des dialogues. Comme le scénario, les acteurs ou le réalisateur, la musique contribue au succès du film. La bande originale peut réhausser la qualité d'un long métrage ou le détruire totalement."